Aujourd’hui c’est Microsoft qui veut révolutionner l’informatique avec la sortie de Windows 8. En effet, on entend dire de plus en plus « Feu Microsoft et place à Android » du fait de la chute libre des parts de marché de la multinationale américaine et de l’explosion des ventes de tablettes. En ce sens, Windows 8 se veut être le tournant dans l’histoire de Microsoft : Une nouvelle ère qui commence ? Quelques éléments de réponse.

Windows reste aujourd’hui le système d’exploitation le plus répandu dans le monde (d’où l’anecdote de la photo la plus vue au monde). Malgré tout, la problématique de Microsoft se caractérise aujourd'hui en deux points :

  • Résoudre le problème de l’effondrement des ventes de PC et la faiblesse des ventes des ultrabooks ;
  • Réussir à concurrencer Apple et Google sur le marché plus que fructueux des tablettes.

Windows 8 se veut être la solution qui va recadrer le positionnement de Microsoft en proposant un OS prévu pour l’utilisation classique souris-clavier, mais qui fonctionne également dans l’utilisation tactile sur tablettes.

Sur le papier, l’idée est on ne peut plus cohérente, mais le travail marketing pour le lancement d’un tel produit est on ne peut plus complexe. Windows 8 est un système d’exploitation complètement repensé, qui fonctionne sur différents terminaux, avec différentes versions : une version familiale, une version Pro (intégrale), une version pour entreprise, et une version RT (pour les processeurs ARM). La conséquence : un budget marketing colossal.

L’enjeu est de taille, Microsoft a mis les sous : près de 1.6 milliards de dollars de dépenses marketing pour le lancement, soit l’équivalent des dépenses publicitaires de Google pour 2011 (comparativement, c’est 8 fois plus que ce qu’a dépensé Microsoft pour Windows 95).

Autant dire que vous allez  entendre parler de Windows 8. Reste à voir si ça vaut le coup.

zp8497586rq