Il est de notoriété publique que l’e-commerce est un secteur en expansion constante. En effet, plus de 18 000 sites e-commerce ont été créés en France rien que l’année dernière et on recense aujourd’hui plus de 100 000 sites commerciaux. On saisit donc l’importance de la concurrence et les besoins qu’ont les entreprises de se démarquer.

Ainsi, Twitter est-il un levier pour attirer les cyberconsommateurs ?

Une étude réalisée par Compete, sur 2600 internautes américains, montre que les tweets ont un effet très positif sur l’activité des e-commerçants :

  • Les internautes qui ont vu le tweet d’un e-commerçant seront 5% plus nombreux  à aller visiter la boutique en ligne que ceux qui ne l’ont pas vu.
  • 39% des internautes qui ont vu un tweet d’un e-commerçant achèteront en ligne alors que seulement 27% des internautes qui ne sont pas allé sur Twitter iront acheter sur cette même boutique en ligne.

De manière générale, on remarque que lorsqu’un internaute voit le tweet d’un site e-commerce il a une plus grande propension à consommer une fois arrivé sur le site que ceux arrivés sur le site d’une autre façon.

Twitter peut donc être un levier pour stimuler les consommateurs dans le processus d’achat mais il faut garder à l’esprit que même si il est en pleine expansion, ce réseau social n’est pas encore aussi démocratisé en France qu’aux Etats-Unis.

Source : Étude Compete

zp8497586rq